Le Festival International des Jardins / “Flower Power – Le pouvoir des fleurs”

Des scénographies radicalement nouvelles, contemporaines, originales, visant à surprendre, enchanter, faire rêver en évoquant, d’une part, le “Flower Power” des années 70 et en associant et valorisant différemment les fleurs, leurs formes, leurs couleurs, leurs parfums, d’autre part, c’est ce qu’ont imaginé les concepteurs de l’édition 2017 du Festival International des Jardins à Chaumont, qui proposent, en lien avec des pépinières d’excellence, des ambiances et des histoires poétiques et inattendues.

De toute antiquité et quelles que soient les civilisations, dans l’art et la littérature, les fleurs, réelles ou figurées, ont joué un rôle essentiel dans les imaginaires. Nul n’ignore leur infinie diversité, leur perfection formelle, leur mystère, leur pouvoir symbolique. Leur beauté, leur parfum, leur éclat, leur couleur et même leur saveur ensorcellent les sens. Éternelles autant qu’éphémères, délicates et puissantes à la fois, horticoles ou sauvages, les fleurs recèlent le pouvoir de fasciner, de charmer, de soigner, voire même de tuer. N’a-t-on pas même, naguère, espéré qu’elles aient le pouvoir de “changer le monde, changer les âmes, changer les cœurs” ? Comment les jardins du 21ème siècle considèrent-ils, valorisent-ils, utilisent-ils cet extraordinaire et inaltérable pouvoir des fleurs, cette incroyable puissance de la grâce ?

 

Puisant aux sources d’un imaginaire d’aujourd’hui, usant de toutes les possibilités  techniques, l’édition 2017 vous mènera de découvertes en inventions. De jardin en jardin, vous rencontrerez des scénarios inédits, des mises en scène et des fleurs jamais vues, assemblées de manière inattendue, jouant sur l’accumulation et les surprises de tous ordres. La fantaisie, la luxuriance, l’abondance, l’émerveillement seront au rendez-vous, au cœur de jardins audacieux, novateurs et oniriques.

 

1.De l’autre côté du miroir
Jouant sur les contrastes, ce jardin invite, dans un premier temps, à l’exploration d’un univers uniformément vert, pour ensuite amener le visiteur à la contemplation d’une scène surprenante.

 

 

Concepteurs: Nicolas STADLER, Alice STADLER et Thierry GIRAUT, paysagiste – France

 

2. Le bouquet d’après
“Aussitôt que l’idée du Déluge se fut rassise,
Un lièvre s’arrêta dans les sainfoins et les clochettes mouvantes et dit sa prière à l’arc-en-ciel à travers la toile de l’araignée.
Oh ! les pierres précieuses qui se cachaient, les fleurs qui regardaient déjà”. “Après le déluge” d’Arthur Rimbaud.

 

 

 

Concepteurs: Alexandra JANSEN, Vero REATO, Carlos ESTEVES DUARTE, Bruno JANSEN et Michel GRIMMER – Luxembourg, France, Allemagne

 

3. Le pouvoir des sorcières
Depuis le 17ème siècle, la présence humaine s’est transformée en une force géologique capable de modifier le fonctionnement de la planète et d’en détruire la faune et la flore.

 

 

Concepteurs: Sung Hye PARK, et Byung-Eun DE GAULEJAC – Corée

 

4. La fleur du mal
Le lieu et la date importent peu, car ce village a toujours existé. Exploitant le pouvoir de la terre et des plantes donné par les dieux aux hommes et aux femmes qui vécurent en ces lieux, travaillant et voyageant ensemble. Leur voyage n’est ni dans le temps ni dans l’espace. Leur voyage sépare leurs corps de leurs pensées.

 

 

Concepteurs:: Lynda HARRIS, Nathan CROUZET et Arthur-Louis IGNORÉ (Ali) – France

 

4bis. Inspiration
Nombreux sont les peintres qui installent leur atelier au cœur de leur jardin, car les fleurs sont source d’inspiration pour l’artiste qui en traduit la beauté.



Concepteurs: Anne MARLANGEON et Michel LOPEZ - France

 

5. Les coulisses de l’attraction
Dès l’entrée du jardin, le visiteur est partie prenante du dispositif. Il observe, au travers d’un cadrage photographique, la mise en scène d’une collection  florale à l’allure majestueuse et hors de portée. Trois espèces végétales paradent sous les feux des projecteurs, fières de leur pouvoir de séduction. à la manière d’un défilé, ces précieuses essences émergent d’un miroir d’eau. Les reflets démultiplient l’espace et exposent, au fil des saisons, l’illusion d’une esthétique permanente.

 

 

Concepteurs: Adrien OHLMANN et Audrey VOLPELIER – France

 

6. Tête à tête
“Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir.” Matisse

De nouvelles façons de voir avec une invitation en “Tête-à-tête”. Les visiteurs sont encouragés à se livrer à une autre vision, à profiter d’une expérience et à apprécier les fleurs par immersion physique.

 

 

Conceptrice: Anna RHODES – Grande-Bretagne

 

7. Papillonnez
Ce jardin propose une adaptation et une mise en espace du conte “Le Papillon”. Ecrit par le poète Danois Hans Christian Andersen (1805-1875), il illustre en effet parfaitement un des aspects du pouvoir exercé par les fleurs : celui de charmer par leur beauté, papillons et hommes !

 

 

Concepteurs: Cyril SERVETTAZ et Hannes HEUCKE – France, Allemagne

 

8. A la recherche du lupin blanc
Ce jardin est un clin d’œil aux contes de Lewis Carroll et entraîne le visiteur dans un univers insoupçonné, au-delà des apparences du quotidien avec des scènes végétales inattendues.

 

 

Concepteurs: Benjamin HENNO, Karine HAUDRECHY, Johanès MONTAGNE, Lucile HAMOIGNON, et Chen-Yu ZHOU – Belgique, France, Chine.

 

9. L’agora
1967. Manifestation contre la guerre du Vietnam, Washington.
Une lutte, pacifiste et libertaire ; un slogan : “Flower Power”.
Des actes contre la privation de liberté. Une arme : les fleurs.

 

 

Conceptrices: Justine CREUGNY, Clémence MAUTOUCHET, et Clémence NOURY – France

10. Le jardin des ombres et du repos
Le “Jardin des ombres et du repos” offre un espace de repos, avec ses assises noires, et de méditation, à l’ombre des bambous. C’est une halte bienvenue, à mi-parcours, lorsque le soleil brille de mille feux. Les fougères arborescentes, les touffes denses et noires des plantes vivaces, les lins pourpres de Nouvelle-Zélande contrastent avec le vert tendre des pelouses et entraînent le visiteur vers un ailleurs, proche de l’hémisphère sud.

 

Ce jardin a été réalisé par les jardiniers du Domaine de Chaumont-sur-Loire.

 

11. Eternelles éphémères
Les fleurs sont des beautés sur le déclin, ne cessant de faner et de nous échapper. Elles sont une métaphore de l’impermanence des phénomènes et de la fragilité du vivant. Ce jardin tente de faire accéder au sens même des choses, à l’insaisissable beauté des réalités géographiques, et ce à l’image du Petit Prince de Saint-Exupéry : en faisant l’expérience du caractère éphémère des fleurs et en s’évertuant à en capturer l’essence avant leur disparition, on tente de cristalliser leur pouvoir, leur éclat, leur odeur, leur couleur.

 

 

Conceptrices: Emeline BROSSARD et Lucie BULOT – France

Jardin réalisé avec le concours de Arbor

 

12. L’homme qui aimait les fleurs
Imaginez un homme à la détermination de fer et au pouvoir infini, le tout baigné d’idéaux, de rêves et de désirs, un être capable de tout changer et adapter à sa volonté.

 

 

Concepteurs: Jeanne MARTIN, Coralie MICHEL, Julien MAGNAN, Franck MASANELL, et Guillaume NOUVELLON – France

 

13. Apis vertigo
Hautement séductrice, la fleur attire, subjugue, enivre… et vous saisit par tous ses charmes, par tous ses traits.
Douce et souple, elle se pare des plus vives couleurs et des parfums les plus exaltants.

 

 

Conceptrices: Albane POIRIER-CLERC, Hermine DE CHAVANES,et Juliette GUÉNARD – France

 

14. Le trône des fleurs
Ce projet offre une expérience fantasque, réinterprétant l’univers de la série “Game of thrones”. Le jardin du trône met en scène le “Flower Power” en proposant une scénographie ludique où chacun peut devenir roi ou reine.

 

 

Concepteurs: Thibault ADAM, Yoann MOLARD-AUCLAIR, et Rémi BOUTIN – France

 

15. La planète en ébullition
Un jardin-manifeste pour évoquer l’urgence face au dérèglement climatique tout en sensibilisant aux solutions futures pour notre planète.

 

 

Concepteur: Alexis TRICOIRE – France

 

16. Les belles aux eaux dormantes
Les belles eaux dormantes sont des muses ensorceleuses qui jouent de l’étrange pouvoir des roses. Les roses sont des reines, elles exhalent leur parfum, mais elles sont partout !

 

 

Concepteur: Sylvestre LIEUTIER – France

 

17. Au pied du mur
La fragilité, l’éphémère, le parfum, la grâce : voilà le grand pouvoir des fleurs. Elles nous rappellent la brièveté de la vie. Ce jardin, pièce en 3 actes, met en scène l’essence commune que l’homme partage avec elles. Une ode à la fragilité en guise de pouvoir.

 

 

Concepteurs: ATELIER 1:1 -Léa LAMERRE, Henry FLOUZAT et Clara LAMERRE, Vincent LAHACHE et Elisabeth CROMBECQUE – France

 

18. Les fleurs prennent le pouvoir
Le jardin “Les fleurs prennent le pouvoir ” interroge notre rapport à la vie qui rejaillit après le chaos.

 

 

Conceptrices: Colombe PERRIN, Erell PENCREAC’H et Rozanne MORAUX – France

 

19. Le jardin bouquetier
Aux XVIIème et XVIIIème siècles, les jardiniers vendaient leurs fleurs aux bouquetières, seules personnes ayant le droit de composer les bouquets et de les proposer à la vente.

 

 

Ce jardin a été réalisé par les jardiniers du Domaine de Chaumont-sur-Loire.

 

20. Phoenix
Chaque été des paysages et la vie qu’ils renferment sont réduits en cendres. Ce fut notamment le cas, l’été dernier, à Marseille.

 

 

 

Concepteurs: Nicolas ORGELET, Pierre BOISSENIN et Richard STOBIENIA – France

 

21. Levant
Une mousson monotone migre depuis la métropole la plus convoitée au monde et vient caresser le visage d’une fermière  brûlé par le soleil. Le vent de la mondialisation insuffle dans son corps la mélodie la plus sophistiquée des arts en manque d’inspiration. L’étrange conversation d’une ballerine et d’une fermière prend place dans le cadre paisible du jardin du Levant.

 

 

Conceptrices: Tian TIAN, et Di WANG – Chine

 

22. Jardin pluriel et singulier
“Sur un perron de pavés, les entrants croisent le regard émerveillé des sortants. Une allée claire, des fleurs hautes, des couleurs, des parfums de bas en haut, de haut en bas. Telle est notre volonté. Une assise à deux ou à plus sous les nids, les yeux se lèvent, se baissent pour partager le jardin”.

 

 

Concepteurs: LA FRENCH FINE FLEUR -Arom’Antique, Aromaticulture, Créa’Paysage, Ets Horticoles du Cannebeth, Lumen Plantes Vivaces, Ets Pierre Turc – Turcie or, Flos Sabaudiae, Jardin d’Adoué La Canopée, Le Jardin d’Eau, Lepage Bord de Mer, Lepage Val de Loire, Le monde des Agrumes, Les Murets du Causse, Les Senteurs du Quercy, Pépinières des Laurains, Pépinière Travers, Sempervivum

 

23. Monochrome blanc
“Flower Power” exprime la conviction que les fleurs ont des propriétés cachées, qui peuvent altérer les perceptions. Les hippies ont perçu ce pouvoir bénéfique des fleurs, ont posé par là-même les bases de l’écologie moderne. Les sens peuvent donc être trompés, et par un jeu de correspondances créer une illusion si convaincante qui peut être confondue avec la réalité.

 

 

Concepteurs: Eugenio BECCARI, Barbara di CARLANTONIO, Eufemia IANNACE, Cristina ISTOC, Sandra LIEBE, Gianluca PIERAN,  Samuel SARDI, Giulia TASSELLI, Christian VILLA MARCELLO, Lorenza BARTOLAZZI, Cristiana COSTANZO, Fabio MANFREDI, Simone SANTE et Aurelio VALENTINI – Italie

 

24. Puissantes immobiles
La plante est immobile, nécessairement ancrée au sol. Sa racine la condamne à une sédentarité extrême. Dans ces conditions, elle devra relever de nombreux défis, mais celui de se reproduire est sans doute le plus périlleux. En effet, son désir la conduit à courtiser des amants lointains, invisibles et comme elle, immobiles. Pour les atteindre il n’y a qu’une solution. Elle doit se confier à un libérateur étranger, un messager d’amour : abeille, bourdon, mouche ou papillon.

 

 

Concepteurs: Nicolas FILLON, et Marylise FILLON – France

 

25. K. Jean-Philippe Weimer
Le printemps tout le temps
Auteur de pièces uniques et poétiques adaptées au génie des lieux qu’il investit, Jean-Philippe Weimer invente de subtiles œuvres lumineuses et des scénographies originales.
C’est dans la grande serre tropicale de la Cour de la Ferme qu’il va semer ses délicates fleurs bleues.

 

Concepteur: Jean-Philippe WEIMER – France

 

www.domaine-chaumont.fr

%d blogueurs aiment cette page :